Il a volé...

Publié le par Swiss-Tiger



Mon P-47D a enfin pris l'air. Durant le mois de septembre j'ai eu l'occasion de tester mon avion au terrain du groupe d'aéromodélisme de Sion.

1er vol :

Après avoir effectué quelques tours de pistes avec le P-51D de 1m60 (c'était aussi la première fois que je volais depuis ce terrain), le moment était venu de lancer le P-47. Un petit souci tout de même : le vent soufflait, pas très fort, mais pour le premier vol de cet avion, un vent nul aurait été préférable.

 

Le roulage se déroule sans aucuns problèmes, de même que le décollage. En effet, le moteur OS 61FX de 10cm3 développe est suffisamment puissant pour cet avion.

Le vol se déroule très bien... jusqu'à environ 5 minutes de vol. Là le moteur commence à cafouiller et à perdre de la puissance.
Pas d'hésitations : on atterrit. L'avion est un peu secoué pas le vent et la profondeur est surtout très sensible (les débattements seront diminués pour les prochains vols.) L'avion finit par s'arrêter au bout de la piste.

Le premier vol s'est bien passé, les volets ralentissent très bien l'avion. Lorsque l'atterrissage est un peu fort, les jambes du train d'atterrissage ont tendance à se plier en arrière.

Seul problème : le moteur. Pourquoi perd-il de la puissance au bout de 5 minutes ?

Lors des vols suivants, le problème du moteur est toujours présent, l'avion a d'ailleurs fini s'écraser dans les champs voisins ; mais la cause du problème est tout de suite trouvée : le moteur est mal aéré et chauffe trop sous le capot.

C'est pourquoi, une ouverture a été faite sous le capot. Il y a eu une petite amélioration, mais le problème était toujours là.
Pour finir, j'ai fait une ouverture de chaque côté et changé le régime du moteur, plus gras cette fois.... Et là, le moteur tourne comme une horloge, et l'avion vol super bien.



Mon P-47D à côté d'un PC-6 Porter de 3m20 (Présentation de cet avion pour bientôt... ;-))

Publié dans Aéromodélisme

Commenter cet article